5 milliards de personnes ne sont pas protégées contre les acides gras trans, substances nocives pour le cœur. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) réitère son appel à les éliminer

Dans un rapport publié le 23 janvier, l’OMS rappelle que les acides gras trans dans l’industrie alimentaire sont un problème de santé publique mondial. Elle avait déjà appelé à s’en débarrasser en 2018 C’était un objectif pour 2023. Depuis cet appel il y a 5 ans, l’OMS constate des progrès puisque les politiques inspirées par …

5 milliards de personnes ne sont pas protégées contre les acides gras trans, substances nocives pour le cœur. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) réitère son appel à les éliminer Lire la suite »