10 octobre : Journée mondiale de la santé mentale

Depuis 2020 les crises s’enchaînent et se prolongent : sanitaires, économique, géopolitiques… elles créent ou accélèrent les fractures sociales et pèsent sur la santé mentale

Citizen4Science a marqué le coup ce matin sur les réseaux sociaux, en évoquant le fléau du suicide :

Campagne OMS 2022 : faire de la santé mentale et du bien-être pour tous une priorité mondiale

L’Organisation mondiale de la santé dans un communiqué ce jour fait le constat des « ravages » de la pandémie de Covid-19 sur la santé mentale.
Elle rappelle que déjà, avant la crise sanitaire :

  • 1 personne sur 8 vivait avec un trouble mental
  • les moyens dédiés à la santé mentale sont insuffisants surtout dans les pays peu et moyennement riches
  • Estimation de + 25 % de troubles anxieux et dépressifs durant 2020

Fort engagement nécessaire pour contrer des phénomènes prolongés et de masse

L’OMS insiste sur le fait que des populations entières sont touchées par les troubles actuels à tous les niveaux, qui menacent l’amélioration du bien-être. Elle pointe le « nombre stupéfiant de 84 millions de personnes dans le monde déplacées de force en 2021 ».

La Journée mondiale de la santé mentale a pour but de sensibiliser et de montrer que chacun peut jouer un rôle dans la prévention en matière de santé mentale. Il convient de la valoriser, de la promouvoir, de la protéger.

Stigmatisation et discrimination font obstacle à l’inclusion sociale et à l’accès aux soins.

Il est opportun d’évoquer aujourd’hui le rapport mondial sur la santé mentale, et ces deux affiches de l’OMS montrent les différents leviers d’action pour une transformation profonde et durable de la prise en charge de la santé mentale selon trois axes : l’engagement, l’environnement, et la qualité des soins.

Rappelons qu’en Europe, l’OMS estime que 50 % des personnes dépressives et 20 % des personnes atteintes de schizophrénie ne reçoivent aucun traitement médical adapté.

Et pour boucler la boucle, si environ 800 000 personnes se suicident chaque année, imaginez le nombre de tentatives… Le suicide est l’issue d’un cheminement de grande souffrance pour la personne et c’est une tragédie pour les familles des suicidés qui, au-delà du décès brutal d’un être cher doivent souvent faire face à l’incompréhension et la culpabilité. Car si le suicide est l’une des causes principales de décès, c’est aussi l’une des causes de décès les plus évitables.

Affiche de campagne OMS Journée de la santé mentale 2022

On peut s’accorder à le dire : la santé mentale est aussi importante que la santé physique pour la qualité de vie. Il y a donc de vrais chantiers à engager.

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

2 réflexions sur “10 octobre : Journée mondiale de la santé mentale”

  1. Ping : Les personnes atteintes de dépression utilisent le langage différemment - voici comment le repérer - Citizen4Science

  2. Ping : Dépression atypique, dépression souriante : des dépressifs qui s'ignorent et souvent ignorés - Citizen4Science Actualités Information Médiation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 × 20 =