Convention nationale pharmaceutique : le pharmacien toujours plus central en santé publique

L’arrêté du 31 mars 2022 est la conséquence de la signature de la nouvelle convention nationale qui organise les relations entre les pharmaciens titulaires d’officine et l’Assurance maladie. Le point sur les mesures essentielles qui entrent en vigueur le 7 mai.

Le pharmacien d’officine est un acteur clé du système de santé publique. Tout au bout de la chaîne santé auprès des citoyens, il est à la fois professionnel de santé qui délivre des médicaments dans le cadre d’actes pharmaceutiques réglementé par le Code de la santé publique, et le vend au détail en tant que commerçant.

On ne le rappellera jamais assez : le pharmacien est LE spécialiste du médicament parmi les professionnels de santé. À ce titre, lors de l’exécution d’une ordonnance, l’analyse de cette dernière est un acte pharmaceutique et laisser passer des erreurs (et il y en a…) engage sa responsabilité pénale.

Nous retenons les mesures marquantes suivantes dans la nouvelle Convention :

Cap sur la prévention

En France, nous sommes dans une culture de soins plus que de prévention. Les choses bougent et nous en avons l’illustration ici

  • Délivrance de kits de dépistage pour le cancer colorectal
    Le pharmacien est désormais habilité à les délivrer aux personnes âgées de 50 à 74 ans si éligibles
  • Dépistage et traitement des infections urinaires
    Depuis 2020, le pharmacien peut délivrer de la fosfomycine pour le traitement des cystites simples. Désormais, il peut également en effectuer le dépistage chez la femme dans certaines conditions par bandelette urinaire – une disposition cohérente pour la prise en charge de cette affection et dans le cadre de la lutte contre l’antibiorésistance – selon le principe : les antibiotiques, ce n’est pas automatique !
  • Vaccination de l’adulte
    Cette compétence – bien validée pendant la crise sanitaire avec la vaccination anti-Covid, est étendue – arrêté à venir

Parcours de soins

  • Entretien avec la femme enceinte : proposé par le pharmacien de sensibilisation sur les enjeux et risques santé pendant la grossesse
  • Dispensation à domicile dans le cadre des programmes de retour à domicile après séjour hospitalier, dans le cadre d’une véritable consultation de santé et pour favoriser la coordination des soins
  • Rôle clé dans l’alimentation et le développement dans l’Espace numérique santé du patient où la dématérialisation gagne du terrain

Dispensation de médicaments à l’unité

C’est du travail supplémentaire pour le pharmacien, mais c’est une disposition importante pour l’écologie. Les conditions sont fixées par arrêté.

Rémunération sur objectifs de santé publique

En tant qu’expert santé référent pour les médicaments, il s’agit logiquement que l’action du pharmacien soit valorisé dans son rôle pour assurer le bon usage des médicaments un vrai enjeu de santé publique quand on connaît le mésusage qui règle et ses conséquences néfastes sur la santé publique.

Voilà pour l’essentiel de ce que nous avons retenu en première lecture de cet arrêté. Il faut espérer que ce n’est qu’une étape vers des fonctions de plus en plus élargies pour ce professionnel de santé clé et dans le contexte tendu des désertification médicale.

[Expertise revendiquée de la Rédaction : expérience métier et expertise Code de la santé publique]

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

Abonnez-vous à la Newsletter de Science infuse !

1 réflexion sur “Convention nationale pharmaceutique : le pharmacien toujours plus central en santé publique”

  1. Ping : Pharmaciens inscrits à l'Ordre : données démographiques 2021 - Citizen4Science

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 − 12 =