Twitter et Elon Musk : annonce de rachat imminente

C’est sur Twitter même que l’on peut suivre avec intérêt les étapes ultimes d’une annonce attendue

C’est un coup de théâtre, puisqu’Elon Musk avait abandonné le rachat de Twitter en juillet dernier, sur la base notamment selon lui d’une sous-estimation par Twitter de l’évaluation du nombre de faux comptes (bots et autres comptes non humains). Il a fait volte-face plus tôt ce mois-ci, peut-être pressé par le risque de poursuites judiciaires par Twitter. L’échéance avait été fixée par la justice pour un « deal » à… demain 28 octobre pour éviter un passage coûteux au tribunal.

Finalement, la transaction aura bien lieu, on attend l’annonce d’ici demain.

Elon Musk l’a déjà « officialisé » à sa façon avec sa « bio » Twitter où apparaît son titre de boss de Twitter, avec la mention « Chief Twit » sur sa bio :


Twitter place populaire ou populiste ?

Hier, Elon Musk lançait le concept du « journalisme citoyen », auquel Citizen4Science a réagi :

3 heures plus tard, il publiait une vidéo qui peut paraître énigmatique :

« Let that sink in! » est une expression anglophone que l’on peut traduire par « Laisse couler ». Il semblerait qu’il ait souhaité illustrer cela en le prenant « au propre ».

L’annonce officieuse d’Elon Musk sur son rachat de Twitter

Aujourd’hui, il a été plus disert avec un communiqué officieux, toujours sur Twitter, dont nous vous donnons la traduction intégrale en français :

« Je voulais m’adresser à vous personnellement pour vous faire part de ma motivation à acquérir Twitter. On a beaucoup spéculé sur les raisons pour lesquelles j’ai acheté Twitter et sur ce que je pense de la publicité.

La raison pour laquelle j’ai acquis Twitter est qu’il est important pour l’avenir de la civilisation de disposer d’une place publique numérique commune, où un large éventail de croyances peut être débattu de manière saine, sans recourir à la violence. Il existe actuellement un grand danger que les médias sociaux se divisent en chambres d’écho d’extrême droite et d’extrême gauche qui génèrent davantage de haine et divisent notre société.

Dans leur quête incessante de clics, la plupart de nos médias traditionnels ont alimenté ces extrêmes polarisés, car ils pensent que c’est ce qui rapporte de l’argent, mais, ce faisant, ils perdent l’occasion de dialoguer.

C‘est pourquoi j’ai acheté Twitter. Je ne l’ai pas fait parce que c’était facile. Je l’ai fait pour essayer d’aider l’humanité, que j’aime. Et je le fais avec humilité, en reconnaissant que l’échec dans la poursuite de cet objectif, malgré tous nos efforts, est une possibilité bien réelle.

Cela dit, il est évident que Twitter ne peut pas devenir un enfer où l’on peut dire n’importe quoi sans conséquences ! En plus de respecter les lois du pays, notre plateforme doit être chaleureuse et accueillante pour tous, où vous pouvez choisir l’expérience souhaitée en fonction de vos préférences, tout comme vous pouvez choisir, par exemple, de voir des films ou de jouer à des jeux vidéo allant de tous les âges à la maturité.

Je suis également convaincu que la publicité, lorsqu’elle est bien faite, peut vous ravir, vous divertir et vous informer ; elle peut vous montrer un service, un produit ou un traitement médical dont vous ne soupçonniez pas l’existence, mais qui vous convient. Pour que cela soit vrai, il est essentiel de montrer aux utilisateurs de Twitter des publicités aussi pertinentes que possible pour leurs besoins. Les publicités peu pertinentes sont du spam, mais les publicités très pertinentes sont réellement du contenu !

Fondamentalement, Twhtter aspire à être la plateforme publicitaire la plus respectée au monde, qui renforce votre marque et développe votre entreprise. À tous ceux qui se sont associés à nous, je vous remercie. Construisons ensemble quelque chose d’extraordinaire. »

Deal de 44 milliards de dollars, suspension temporaire des cours de l’action Twitter demain

Elon Musk a proposé 54,20 dollars américains par action. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’action plafonne à 53,94 USD.

Pour le « fun », voici l’interprétation de la suspension de cours ordonnée par la bourse de New-York sur l’action Twitter, processus usuelle dans le cadre de rachats susceptibles de forts mouvements boursiers, réaction de « l’hyperdoctor » Idriss Aberkane qui n’a pas échappé à la veille réseaux sociaux de Citizen4Science :

Image d’en-tête : Elon Musk à Londres en 2018 – Source : Wikipedia

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 + 27 =