ANFRAppleCinémaCultureÉtats-UnisFranceIntelligence artificiellePhysiqueSantéSanté publiqueTechnologie

Valse des Apple iPhone : iPhone 15 arrivé, iPhone 12 retiré, et iWatch série 9 lancée

Alors qu’Apple vient de dévoiler son nouvel iPhone 15 qui adopte la prise USB-C conformément à la réglementation bientôt applicable, la France exige le retrait du modèle iPhone 12 qui émet trop d’ondes selon l’Agence nationale des fréquence (ANFR). L’iWatch 9 débarque et intègre le moteur neural

L’iPhone 12 est un grand succès de la marque à la pomme, et l’annonce a un peu gâté la fête de l’événement Apple, sa fameuse « keynote » en grande fanfare qui a eu lieu le 12 septembre en Californie : notre Agence national des fréquences (ANFR) considère que les ondes électromagnétiques émises par ce modèle sont trop puissantes. Sans pour autant représenter un danger pour les utilisateurs, il y a des normes, et elles seraient franchies.

Retrait iPhone 12 en France

Le modèle 12, c’est quand même près d’un tiers des iPhone vendus, que l’on estime à plus de 300 millions d’exemplaires annuels pour l’ensemble des Iphone à travers le monde. Cette annonce de retrait s’est donc largement ressentie sur le cours de bourse de l’entreprise qui a chuté de près de 2,5 %. En outre, le même jour, on a appris que le constructeur Huawei aurait revu à la hausse ses prévisions de livraison de smartphones pour 2023 à 40 millions d’exemplaires, ce qui a provoqué une autre chute du cours boursier d’Apple.

Oui, mais quelles normes pour les ondes électromagnétiques des téléphones ? 4 watts/kg de poids corporel maximum, or l’ANFR, contrôleur français des radiofréquences, fait état de tests réalisés par un laboratoire allemand indépendant qui montrent un taux significativement plus élevé de 5,74 W/kg pour le modèle incriminé. En conséquence, l’État français a exigé le retrait de l’iPhone 12 du marché national.
Apple conteste les données avancées par l’ANFR et affirme que son smartphone respecte la réglementation et toutes les normes applicables.

En pratique, jusqu’à résolution du problème, les iPhone 12 ne peuvent plus être vendus en France, sans doute de façon temporaire : Apple a 15 jours pour se mettre en conformité, ce qui est possible via une mise à jour logicielle qui réduirait les émissions d’ondes. Si cela n’a pas lieu, Apple est tenu par l’État français de rappeler tous les exemplaires vendus, sans compter des amendes et d’éventuelles poursuites en justice.

Pour la marque à la pomme, cet événement est une première, mais le problème n’est pas inédit : Samsung avait été rappelé à l’ordre pour son Galaxy Z Flip.

Le journal Ouest-France a interrogé (voir édition du jour) l’ANFR sur les dangers potentiels du dépassement de la norme reprochée à Apple. Le gendarme des ondes électromagnétiques rappelle qu’elles ont des effets biologiques sur l’organisme des porteurs d’appareils qui en émettent. Ici s’applique le principe de précaution, les normes servant à limiter l’énergie absorbée par le corps générant augmentation de température. Il y a aussi des effets potentiels (pas de preuves) long terme des rayonnements électromagnétiques (cognition, maladies neurodégénératives voire cancers) . La recommandation ANFR est d’éloigner autant que possible le téléphone de quelques centimètres et d’utiliser haut-parleur et écouteurs, kits main-libres autant que possible.

Arrivée iPhone 15

Le nouveau modèle iPhone sera disponible le 22 septembre au prix de départ de 969 euros pour l’iPhone 15 de base, les autres modèles étant classiquement iPhone 15 Plus, iPhone 15 Pro et iPhone 15 Pro Max.

Il n’y a pas de grandes nouveautés à part le design (sur les couleurs et la matière), sauf à se tourner vers l’iPhone Pro au boîtier en titane de 6,7 pouces et une dalle particulièrement lumineuse. La puce A17 Pro dédiée présente une gravure de 3 nm qui permet d’embarquer plus d’intelligence artificielle. Pour les amateurs de photo et vidéo, on bénéficie d’un capteur de pas moins de 48 Mpx et d’un téléobjectif de 12 Mpx. Pour acquérir le bijou, il faudra débourser 1479 euros dans la version à mémoire 256 Go.

USB-C, connecteur universel, intégré = DisplayPort

Charge rapide, transfert de données entre appareil, transmission audio et vidéo, ce connecteur a été défini par la réglementation comme obligatoire dès sur tous les smartphones, selon la réglementation européenne, à compter du 28 décembre 2024. L’Apple iPhone 15 l’intègre, ce qui n’était pas forcément attendu si tôt.

On découvre aussi un port DisplayPort, pour du 4K à 60 Hz.

Tout cela va permettre de régler le casse-tête des chargeurs multiples et de pouvoir connecter de multiples appareils entre eux.

Quel bénéfice finalement avec l’iPhone 15 ? À chacun de l’évaluer en fonction de ses besoins et goûts, mais à coup sûr pour tous, on entraperçoit la baisse à venir des modèles plus anciens dont en particulier le modèle précédent, l’iPhone 14.

Apple iWatch 9 : un cerveau dans le poignet ?

La nouvelle série iWatch est disponible à l’achat dès maintenant, nous l’avons vérifié dans la boutique Apple France, avec un prix de départ de 449 euros. Il est appréciable de constater que ce premier prix est le même que celui de la Série 8, pour le boîtiers 41 mm (l’autre taille est 45 mm) en aluminium (l’acier inox est sensiblement plus cher). Les commandes seront livrées à compter du 22 septembre comme pour l’iPhone 15..

L’écran Retina passe de 1 000 à 2 000 nits par rapport à la série 8 (le modèle haut de gamme Ultra de 49 mm est à 3 000 nits).

On notera que les bracelets en cuir ont disparu du catalogue de base, pour des raisons écologiques. Dans ce registre, certains bracelets portent le label de neutralité carbone. On est tout de suite allé voir ce que cela donne du côté partenariat avec Hermès, dont les bracelets cuirs luxueux sont une marque de fabrique. Et bien ils sont disparu pour faire place à des bracelets originaux en caoutchouc ou textile, tressés ou tissés (iWatch Hermès : à partir de 1399 euros).

iWatch Hermès série 9 avec bracelet double tour Bridon rouge – source Apple

Et les fonctionnalités ?

La nouvelle puce S9, qui se décline aussi sur le modèle Ultra, intègre le moteur neural (Neural Engine) d’Apple, qui apporte du deep learning dans le circuit et surtout l’autonomise : plus de dépendance au wifi ou au cellulaire pour l’exécution des commandes, ce qui est synonyme de plus de rapidité et de fiabilité.

On ne voit pas de gros changements sur les fonctionnalités avec cette série 9. Le « toucher 2 fois » (double tap) est sans doute la plus impressionnante, elle permet de passer des commandes prédéfinies à la montre en tapotant 2 fois l’index et le pouce.

Source : Apple

Image d’en-tête : Source Apple

Cet article GRATUIT de journalisme indépendant à but non lucratif vous a intéressé ? Il a pour autant un coût ! Celui de journalistes professionnels rémunérés, celui de notre site internet et d’autres nécessaire au fonctionnement de la structure. Qui paie ? nos lecteurs pour garantir notre ultra-indépendance. Votre soutien est indispensable.

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique.

Notre média dépend entièrement de ses lecteur pour continuer à informer, analyser, avec un angle souvent différent car farouchement indépendant. Pour nous soutenir, et soutenir la presse indépendante et sa pluralité, faites un don pour que notre section presse reste d’accès gratuit, et abonnez-vous à la newsletter gratuite également !

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante

Abonnez-vous à la Newsletter de Science infuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 5 =