Le président Emmanuel Macron annonce vouloir construire un ordre public dans l’espace virtuel

Le président Emmanuel Macron annonce vouloir construire un ordre public dans l’espace virtuel

21 septembre 2022 0 Par La Rédaction

L’annonce vient d’être faite sur Twitter, il y a moins d’une heure à l’heure où nous écrivons ces lignes :

À L’appui, pour Emmanuel Macron, la vidéo de l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui est restée disponible en ligne 48 heures sur les réseaux sociaux :

Les attentats de Christchurch, ce sont une série d’attaques terroristes d’extrême-droite datant du 15 mars 2019 contre des mosquées de la ville, avec un bilan de 51 morts et 49 blessés, soit l’attaque la plus meurtrière jamais commise contre des musulmans d’un pays occidental. En deuxième place arrivent les attentats d’Oslo Utøya Norvège commis en 2011.

L’exemple du président est très axé sur le terrorisme. Mais quel est le message ?

La question de la censure et de l’anonymat/pseudonymat

À chaud, nous avons vu beaucoup de réactions dans ce sens. À titre d’exemple, le compte parodique vedette de la femme politique Sandrine Rousseau.

Citizen4Science a réagi à chaud également :

Le compte Sardine Rousseau existerait-il s’il n’était pas anonyme ? Rien n’est moins sûr.
De même qu’une multitude de comptes qui agressent des personnes présentes sur les réseaux sociaux à visage découvert

Ces confrontations inégales entraînes les pires abus, pénalisant ceux qui assument leur identité.

L’absence de modération effective des plateformes de réseaux sociaux n’aide pas, ce qui en fait une véritable jungle avec un impact immense, vu l’impact des réseaux sociaux, scrutés par les médias qui amplifient ce qui s’y passe et le prenne pou référence.

Quoi qu’il en soit, l’ordre public sur les plateformes est bien un sujet essentiel.

Image d’en-tête : capture d’image de l’intervention d’Emmanuel Macron le 21 septembre 2022

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso