Presse : L’actionnaire de l’hebdomadaire Marianne impose la « Une » favorable à Macron de l’édition du 21 avril

Presse : L’actionnaire de l’hebdomadaire Marianne impose la « Une » favorable à Macron de l’édition du 21 avril

22 avril 2022 0 Par La Rédaction

La liberté de la presse implique que la Rédaction d’un journal soit indépendante y compris vis-à-vis de ses actionnaires. La Société des rédacteurs de Marianne (SRM) a publié un communiqué qui dénonce une ingérence de son actionnaire principal.

La Une qui se voulait « factuelle » a été modifiée semble-t-il à la dernière minute pour devenir clairement pro-Macron, selon le communiqué de la SRM du 19 avril.

Le lendemain, la directrice de la Rédaction Natacha Polony a publié une réponse tentant de justifier la décision de modifier la Une. Elle dit considérer que « la lecture journalistique que nous faisons de la situation politique en France » est bien traduite par le nouveau titre de couverture,

Elle en prend pour preuve son propre éditorial du numéro en question (qui paraîtra donc le lendemain) et conclut que de toute façon, c’est la direction de la rédaction donc elle-même qui décide, et elle l’assume :

C’est quand même assez cocace car l’éditorial en question, très bon, fustige les médias qui prennent tous position. Alors s’il est vrai que dans ce numéro du 21 avril, il est mis en avant la colère face à Macron, et le risque de chaos avec Le Pen, on voir bien que la couverture en tire les conclusions : il faut [malgré tout] continuer avec Macron.

Tribune pro-Macron de Jean-François Kahn et Jacques Julliard

En outre, l’édition du 21 avril publie cette longue tribune de consigne de vote pour Macron. Pour l’impartialité et l’équilibre, c’est clairement raté.

Natacha Polony ayant diffusé sa lettre sur les réseaux sociaux, elle assume et assure vaillamment les critiques, comme ici ce jour :

Conclusion par elle-même : On « s’aligne sur actionnaire » en tant que « média classique », comme les autres.

CQFD.

Actionnaire milliardaire libéral

Ppour information, Daniel Kretinsky l’actionnaire qui a eu gain de cause, est aussi indirectement actionnaire du journal Le Monde – dont la Rédaction prend aussi largement position pour Macron.

Sur Wikipedia, on lit en introduction :

DAaniel Křetínsk, né le 9 juillet 1975 à Brno, est un avocathomme d’affaires et milliardaire tchèque ayant fait fortune dans le domaine de l’énergie d’origine fossile.

Il est le président de EPH et du AC Sparta Prague. Depuis octobre 2018, il est détenteur de 49 % des parts de la société Le Nouveau Monde, actionnaire du journal Le Monde.

Pas forcément une bonne affaire pour Marianne à l’arrivée, Marine Le Pen s’étant empressée de récupérer l’affaire :

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante