R&D Oncologie : tendances 2022 avec le baromètre IQVIA

R&D Oncologie : tendances 2022 avec le baromètre IQVIA

6 juin 2022 0 Par La Rédaction

L’oncologie est à la pointe de l’innovation thérapeutique : la recherche clinique est intense dans ce domaine, les investissements et dépenses aussi.

Remarque préliminaire : nous vous avons présenté récemment une étude de pharmaco-économie parue dans JAMA très intéressante, à base de comparaison trans-nationales qui montre que les dépenses en soins de cancer ne sont pas corrélées avec une réduction de la mortalité par cancer.

Chaque année IQVIA publie un rapport sur la R&D en oncologie. Mais c’est quoi IQVIA ? Une énorme CRO (prestataire de services R&D dans le domaine biomédicale), qui dispose d’un institut qui mouline beaucoup de données (« data science »). Il se penche chaque année sur le domaine de l’oncologie qui a un poids énorme en R&D pharmaceutique

Résultats clés pour 2021

  • Des niveaux historiques ont été atteints en termes d’essais cliniques en oncologie avec une progression de 56 % en 5 ans, avec une prédominance des recherches cliniques sur les cancers rares.
    Le taux de succès des essais cliniques ne dépasse guère 5 %, et ne progresse pas.
  • 30 nouvelles substances actives (NSA) ont été lancées, un record, sur un total de 159 sur la décennie écoulée.
    (Une NSA est une nouvelle entité moléculaire ou biologique ou une association de substances dont au moins l’un des éléments est nouveau.)
  • Effet pandémie Covid : les oncologues signalent une baisse de cas de 20 à 29 % par rapport à la période pré-Covid, bien que les dépistages aux États-Unis aient repris à rythme normal.
    Depuis le début de la pandémie, plus de 30 millions de dépistages réalisés pour les 4 tumeurs les plus courantes n’ont pas été effectués ce qui correspond à plus de 58 000 patients non dépistés.
  • L’augmentation du nombre total de patients traités est de 4 % par an depuis 5 ans.
  • Les dépenses globales en oncologie sont évaluées à plus de 400 milliards de dollars d’ici 2026.

Répartition des études de nouvelles substances actives selon cancers soldes vs hématologiques

Source : IQVIA Institute for Human Data Science – Mai 2022

On constate une moyenne de 11 NAS/an de 2012 à 2016, pour passer à 21 de 2017 à 2021.
Les deux tiers des NAS étudiés concernent au cours des 5 dernières années les tumeurs solides, en augmentation.

Taux de croissance de dépenses de médicaments oncologiques- évolution patients traités pour 100 000 habitants/an

Un marché mondial de 185 milliards de dollars.

  • Le vieillissement des populations et un solide accès aux soins permettent des niveaux constants de traitement du cancer dans les pays riches.
  • L’accès augmente dans les pays en développement de même que s’allonge la durée des traitement, avec comme résultats pus de patients traités chaque année.

Pourcentages de patients traités par ligne de traitement selon la durée de traitement

Les patients sont traités par une première thérapie (ligne 1) jusqu’à ce que cela ne fonctionne plus et on passe alors à une nouvelle thérapie (ligne 2), et ainsi de suite.

On constate sur ce schéma les progrès thérapeutiques avec des lignes de traitement qui soignent plus longtemps.

  • Des améliorations significatives ont été réalisées dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules en particulier en première ligne de traitement.
  • La durée médiane de traitement de première ligne a quadruplé depuis 10 ans, la durée de la première ligne de traitement étant désormais de près de 18 mois alors qu’elle était de 3 mois il y a 10 ans.

Évolution et prévisions de taux de croissance de dépenses de médicaments oncologiques, par types de cancer

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante