Thomas Pesquet recadre Idriss Aberkane et autres complotistes pourvoyeurs de désinformation

Thomas Pesquet recadre Idriss Aberkane et autres complotistes pourvoyeurs de désinformation

31 août 2022 3 Par La Rédaction

Sur Twitter, l’astronaute français a vivement réagi à une publication de « l’hyperdoctor » à propos des voyages sur la lune

C’était hier soir tard, à propos de la mission Artemis vers la lune dont la première étape, un vol de fusée sans humains dont le décollage, retardé, doit avoir lieu samedi en Floride.
Thomas Pesquet avait expliqué dans le cadre d’un reportage sur France 2 que la mission spatiale pour son volet III prévu en 2025, embarquant cette fois-ci des astronautes, avait pour objectif de les emmener en orbite large autour de la lune soit à 40 000 miles de l’astre lunaire c’est-à-dire 65 000 km. Et donc bien plus loin de la Terre que jamais puisque la mission Apollo 13 a emmené ses astronautes à une distance maximale de la lune d’environ 250 km.

Mais Idriss Aberkane a tronqué le message de Thomas Pesquet, pratiquant ainsi un bon « cherry-picking » déformant le sens des propos de l’astronaute :

L' »hyperdoctor » « soldat-docteur », comme il se qualifie lui-même, a mis en émoi ses fans portés sur le complotisme qu’il pratique et exploite auprès d’eux. Dès le début la crise sanitaire, Aberkane s’est en effet rangé en soutien indéfectible de Didier Raoult, défendant son hydroxychloroquine en jouant les experts médico-pharmaceutiques, colportant par la suite tout le complotisme lié à Big Pharma, les vaccins, et bien plus encore.

Il faut dire que l’opportunité, pour un surfeur de vague tel que lui, était immense : la mission Apollo qui a permis à des astronautes américains de marcher sur la lune, est une star des théories complotistes avec la thèse selon laquelle cette mission n’a jamais eu lieu, ou en tout cas n’aurait pas permis à des hommes de poser le pied sur notre satellite naturel : les images filmées de cette prouesse historique seraient un film créé en studio.

Buzz Aldrin et Neil Armstrong s’entraînent dans un décor lunaire de la NASA. Les tenants des rumeurs estiment que la mission entière a été filmée dans des décors tels que celui-ci. Source : Wikipédia

Thomas Pesquet, consterné et en colère, a réagi avec une longue série de tweets en milieu d’après midi aujourd’hui :

Sa déclaration dénonce le business des exploiteurs de crédulité, désinformateurs et pourvoyeurs de théories du complot, dans une déclaration que nous souhaitons reproduire dans son intégralité.

La déclaration de Thomas Pesquet sur Twitter

« Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner.
Et oui peu importent mes émotions mais ça me fait de la peine, après tout ce que j’ai fait depuis 10 ans, mes deux missions, les milliers d’heures de boulot en plus pour les partager et expliquer la science et la technologie, d’avoir à faire ce tweet aujourd’hui.

Ça m’inquiète aussi énormément de voir à quel point certains s’amusent à brouiller la vérité et d’autres se font avoir. Sérieux posez-vous la question : qui y gagne à tout ça ?
Pas la NASA non, mais les manipulateurs qui vous racontent que tout est faux. t non on ne va pas démontrer ici que les alunissages ont bien eu lieu, parce que ça a déjà été fait des MILLIONS de fois, c’est partout sur le web, et les mecs n’écoutent pas de toute façon, ils parlent de vérité mais choisissent des trucs qui les arrangent et ignorent le reste. En vrai ca me saoule d’écrire tout ca.
Ça ne devrait pas et je devrais être plus patient, mais c’est rageant. Les mecs qui vous disent « on vous ment, regardez, la vérité est ici, moi je ne vous mens pas, bien sûr », ça ne paraît pas un peu facile ? Ils ont tout à y gagner. Et surtout ça nie tout le (vrai) boulot incroyable que des milliers de gens font dans le monde pour les missions spatiales (entre autres). Ils/elles méritent mieux que ça. Et on ne parle même pas des gens qui ont en plus risqué leur vie pour ces missions…

Parce que oui à côté, tu as ceux qui font le boulot, qui inventent, qui construisent, qui travaillent tous les jours pour mettre, par exemple, une fusée incroyablement complexe en position de remplir sa mission. C’est beau, c’est positif, c’est utile. Mais c’est HYPER difficile. Alors qu’il n’y a rien de plus facile pour un type que d’arriver planqué derrière son clavier et de raconter des trucs parce que ça l’arrange que vous l’écoutiez. Ça ne demande pas vraiment d’effort. Alors en vrai faites attention, je sais que les mecs font en sorte que ça ait l’air vrai. Ils critiquent les vrais scientifiques, mais ils se bardent de diplômes (souvent faux) pour vous impressionner.

Il y a d’un côté des gens qui expliquent les choses pour de vrai, comme Jamy Gourmaud et des centaines d’autres, et de l’autre des gens qui essaient juste de créer du chaos en ayant l’air d’expliquer. Il faut voir la différence dans les intentions et dans les méthodes.

Si vous êtes pris là-dedans de bonne foi, ça arrive : sortez de Twitter et essayez par exemple de trouver l’info dans les livres. C’est plus sûr. Bref c’est tout sur ce sujet parce que c’est pas mon domaine et j’ai plein de boulot. On va retourner passer tout notre temps et toute notre énergie pour faire en sorte que des trucs comme l’ISS et Artemis arrivent, parce que c’est bien pour l’humanité. N’en déplaise à certains.

Rendez-vous sur la lune dans quelques années.« 

Idriss Aberkane a pourtant envie d’avoir le dernier mot, il insiste encore à l’heure où nous écrivons ces lignes :

Et à l’évidence, tente de rattraper son surf de vague sur le complotisme à propos de la réalité de la mission humaines réalisées sur la lune en 1969. Oui, comme il l’indique, c’est consternant.
On est consterné par sa tentative d’acrobatie médiatique, comme une cerise sur le gâteau.

Merci toutefois à Thomas Pesquet pour sa réaction à chaud, sincère et accessible au public, qui nous l’espérons, pourra grâce à la popularité de notre astronaute national, être utile pour sensibiliser aux commerces infâmes de la désinformation et du complotisme.

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique.
Notre média dépend entièrement de ses lecteur pour continuer à informer, analyser, avec un angle souvent différent car farouchement indépendant. Pour nous soutenir, et soutenir la presse indépendante et sa pluralité, faites un don pour que notre section presse reste d’accès gratuit, et abonnez-vous à la newsletter gratuite également !.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante