« Cercle » Twitter : un outil pour renforcer les bulles informationnelles et cognitives

« Cercle » Twitter : un outil pour renforcer les bulles informationnelles et cognitives

30 juin 2022 0 Par La Rédaction

Les bulles font des ravages, elles polarisent les personnes favorisent l’esprit de clan et leur sectarisation. Twitter a décidé d’en remettre une couche avec « Circle ».

Cela fait un mois que la fonctionnalité a été lancée en mode test pour certains comptes Twitter. Elle permet de créer un groupe allant jusqu’à 150 comptes pour partager des publications limitées à leur attention.

Sur cette base, à chacun de choisir s’il publie pour le public ou pour son « cercle ».

On ne peut créer qu’un cercle par utilisateur, mais sa composition peut évoluer pour chaque message.

Bien évidemment, Twitter prend soin de vous proposé des recommandations de personnes à inclure dans votre Cercle : vos amis, ceux avec qui vous interagissez, bref ceux qui pensent comme vous.

L’adulation des cercles et de l’appartenance au clan

Les internautes adorent faire partie de groupes, surtout les activistes engagés dans de nombres combats à leur sens.

Les cercles peuvent être dangereux, à type de listes de personnes à abattre.

Exemple de la fameuse « harcèlosphère » définie par le blog FranceSoir sur une base complotiste avec des résultats totalement loufoques.
Par exemple Citizen4Science apparaît dans ces bulles comme « leader d’opinion » pour apparaître dans tous les cercles, aux côtés de personnes dont pour certains elle combat les idées ou comportements.

Cercles « harcèlosphère » définis par le blog complotiste FranceSoir

Les camps visés ici ripostes en publiant les cercles d’influence de leurs cibles. Ici le travail d’un spécialiste dans de telles analyses, @StephaneCapo :

Cet analyste a d’ailleurs créé le jeu « Twittos Mystère » où l’on doit tenter de trouver à quel compte la description d’un cercle appartient :

Le débat public et son apprentissage tués dans l’œuf

Twitter avait créé son succès en permettant avec des messages courts de lancer des idées au public et de créer ainsi un débat démocratique.

Force est de constater que tout est fait pour développer clans et oppositions.

Nous avions déjà parlé de l’algorithme de curation et de cette fonction par défaut qui nous fait voir sur notre fil d’actualité avant tout nos cercles d’amis et les gens qui pensent comme nous.

Nous avons aussi comment l’algorithme « porte » les discours d’indignation et d’auto-promotion, peu favorables à la nuance requise par le débat ouvert et respectueux.

Nous avons vu les clans, et leurs codes de conduite d’enfermement dans des bulles informationnelles et cognitives, faites de personnes qui se « montent entre elles » contre d’autres bulles, sans jamais échanger directement.

Et bien « Cercle » va permettre d’ajouter une couche d’étanchéité supplémentaire aux interactions et favoriser encore la radicalisation. Du Cercle à la Liste (de cibles) il n’y a qu’un pas que l’on sait vite franchi.

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante