Twitter et Elon Musk : un point sur ses derniers posts

Les dernières déclarations du milliardaire en passer de racheter la plateforme montrent qu’il a cerné les points sensibles concernant l’oiseau bleu

Afin de nous donner des avis diversifiés pour vous faire votre propre opinion, nous avons déjà évoqué « l’affaire » Twitter-Musk avec un avis externe pessimiste, un avis externe optimiste, et la position de la Rédaction.

De nouvelles discussions ont lieu sur les thèmes déjà abordés.

La polémique du nombre de faux comptes Twitter

Musk l’a dit : il veut faire la chasse aux faux comptes, bots qui polluent la plateforme. Mais combien y en a-t-il ? Selon Twitter, moins de 5 % en mars (rapport trimestriel). Pour le milliardaire, ce serait plutôt 20 %. L’étude d’un cabinet pourvu d’une intelligence artificielle pour sonder la nature des comptes Twitter semble confirmer ce niveau.

Alors que le deal de rachat n’est pas finalisé, on peut penser que le milliardaire a peut envie de faire baisser le montant du marché tenant compte d’un taux non négligeable de « fake » utilisateurs. À suivre

L’algorithme Twitter

Le 12 mai, Elon Musk lance cette affirmation :

Il fait allusion à ce bouton qui se trouve en haut à droite de votre page d’accueil Twitter option proposée par la plateforme en décembre 2018 :

Il se trouve que Citizen4Science avait publié un article l’an dernier pour dénoncer cette option, qui vous propose PAR DÉFAUT, de vous présenter les tweets qui correspondent le plus à ce que vous aimez et ceux que vous suivez de près plutôt qu’une présentation plus chronologique. C’est la curation algorithmique. Elle vous enferme dans vos clans, ce que vous avez envie de lire, et éventuellement vos croyances. Elle favorise, en fait, vos biais de confirmation et vous fait s’éloigner de vous ce qui peut vous faire réfléchir de façon critique.

Le 15 mai, ménageant ses effets, Elon Musk donne la recette :

« Libérez les algos ! »

C’est le cheval de bataille de Citizen4Science pour résoudre, sans doute partiellement le problème : les algos en open source, pour un débat publique et démocratique – et faire cesser l’opacité, pour que ça évolue dans le sens du bien commun :

L’authentification de tous les comptes

C’est un autre cheval de bataille de Citizen4Science et Elon Musk le demande : authentifier tous les comptes (humains). Non pas obliger à quitter le pseudonymat, mais exiger une procédure qui nécessite que le titulaire de tout compte Twitter soit authentifié via pièce d’identité.

Car aujourd’hui, on peut tout à fait assimiler le procédé d’authentification de comptes « avec notoriété » portant le fameux macaron bleu, selon des critères au final opaques, comme outils en support de la curation algorithmique : les comptes à notoriété (selon critères Twitter) ne distribuent pas une information plus fiable ou plus pertinente que d’autres comptes anonymes. On peut même penser qu’en tant que comptes « influenceurs », ils sont soumis à la « tyrannie du like et son cortège d’effets néfastes.

Modifié le 19/05/2022


Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
24 × 12 =