La NASA vient de dévoiler une image test issue du Télescope spatial James Webb : un teaser qui met en appétit

La NASA vient de dévoiler une image test issue du Télescope spatial James Webb : un teaser qui met en appétit

8 juillet 2022 1 Par La Rédaction

Avant-hier, le compte Twitter dédié au fameux télescope lancée et déployé récemment a publié une image captivante, « une vue inattendue et profonde de l’univers » datant du mois dernier.

Cette image a été produite à l’aide de 72 expositions réalisées sur une durée de 32 heures, ce qui donne l’une des images les plus profondes jamais réalisées de l’univers, ont expliqué les scientifiques de James Webb.

Dans quelques jours, la NASA publiera les premières images en couleur et en très haute résolution de James Webb.

À l’occasion de la publication de cette image test, la NASA a voulu mettre à l’honneur le détecteur de guidage fin (Fine Guidance Sensor, FGS) du télescope, développé par l’Agence de l’Espace du Canada.

Les scientifiques de la NASA commentent l’image test ainsi :

Les étoiles brillantes se distinguent par leurs six longues pointes de diffraction bien définies, un effet dû aux segments de miroir à six côtés de James Webb. Au-delà des étoiles, les galaxies occupent la quasi-totalité de l’arrière-plan.
« Le centre des étoiles brillantes apparaît en noir parce qu’il sature les détecteurs de Webb, et le pointage du télescope n’a pas changé au cours des expositions pour capturer le centre à partir de différents pixels dans les détecteurs de la caméra. Le chevauchement des images des différentes expositions est également visible sur les bords et dans les coins de l’image. »

Jane Rigby, un responsable des opérations de James Webb de la NASA nous révèle que « les taches les plus ténues de cette image sont exactement les types de galaxies ténues que Webb étudiera au cours de sa première année d’activités scientifiques ».

En position ouverte, « le FGS n’utilise pas de filtres de couleur comme les autres instruments scientifiques – ce qui signifie qu’il est impossible d’étudier l’âge des galaxies dans cette image avec la rigueur nécessaire à une analyse scientifique. Mais même en capturant des images non planifiées pendant un test, le FGS est capable de produire des vues étonnantes du cosmos. »

On ne peut qu’acquiescer.

D’autant que le scientifique Neil Rowlands, responsable du programme de guidage fin de James Webb, a avoué que le télescope produisait des images de meilleure qualité que prévu !

Le télescope James Webb va, de l’avis des scientifiques, permettre « des découvertes révolutionnaires sur les étoiles, les exoplanètes, les galaxies et même les cibles mobiles au sein de notre système solaire. »

Alors rendez-vous le 12 juillet pour les premières images couleur pris par le puissant télescope !

Pour aller plus loin

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique.

Notre média dépend entièrement de ses lecteur pour continuer à informer, analyser, avec un angle souvent différent car farouchement indépendant. Pour nous soutenir, et soutenir la presse indépendante et sa pluralité, faites un don pour que notre section presse reste d’accès gratuit, et abonnez-vous à la newsletter gratuite également !

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante