Gestion des risquesGuerre UkraineIAEAInternationalNucléaireRussie

Ukraine : risque de « grave accident nucléaire » à la centrale nucléaire de Zaporijjia alerte l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)

Le directeur général Rafael Grossi se dit « très inquiet » dans un communiqué de l’AIEA publié le 6 mars. Un plan d’évacuation de 70 000 habitants à proximité de la centrale est en cours

« La situation générale dans la zone proche de la centrale nucléaire de Zaporijjia devient de plus en plus imprévisible et potentiellement dangereuse. Je suis extrêmement préoccupé par les risques très réels en matière de sûreté et de sécurité nucléaires auxquels la centrale est confrontée. Nous devons agir maintenant pour prévenir la menace d’un accident nucléaire grave et ses conséquences pour la population et l’environnement. Cette grande installation nucléaire doit être protégée. Je continuerai à faire pression pour que toutes les parties s’engagent à atteindre cet objectif vital, et l’AIEA continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer à garantir la sûreté et la sécurité nucléaires de la centrale », a déclaré M. Grossi.

À vrai dire, l’AIEA ne cesse de clamer ses inquiétudes et la dangerosité de la situation depuis le début du conflit armé entre la Russie et l’Ukraine, d’autant que la centrale nucléaire est stratégique de par sa taille (c’est la plus grosse d’Europe), de par sa position géographique à la frontière et sa prise de contrôle par les Russes avec des avaries qui se sont succédées ainsi que des opération militaires croissantes. L’AIEA a pu néanmoins mettre en place une mission internationale sur place l’an dernier.

Les experts de l’AIEA ont été informés de l’évacuation des habitants de la ville voisine d’Enerhodar où vivent la plupart des membres du personnel de la centrale, révèle Rafael Grossi, rappelant que le personnel de la centrale fait face à des conditions de plus en plus tendues, stressantes et difficiles. Des tirs d’obus se font entendre régulièrement et pas plus tard que vendredi soir. Cette évacuation serait le prélude à une opération de déplacement de population plus massive à venir dans la région.

Les experts de l’AIEA présents sur le site continuent d’entendre régulièrement des tirs d’obus, y compris vendredi en fin de journée.

Le directeur du site de la centrale nucléaire, Yuri Chernichuk, a déclaré publiquement que le personnel d’exploitation n’était pas évacué et que le nécessaire est fait selon les normes internationales pour assurer la sûreté et la sécurité nucléaires de la centrale, personnel et matériel. Les six réacteurs sont tous à l’arrêt, a-t-il rappelé.

Image d’en-tête : les 6 réacteurs de la centrale nucléaire de Zaporijjia – Source Wikipédia

Pour aller plus loin…


Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 − 2 =