ActualitésCovidCovid-19Industrie pharmaceutiqueInternationalMédicamentsOMSSantéSanté publique

Pandémie de Covid-19 : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare la fin de l’état d’urgence sanitaire de portée internationale

La 15e réunion du Comité d’urgence concernant la maladie à coronavirus s’est tenue le 4 mai. Une décision attendue compte tenu de l’évolution favorable généralisée de la situation épidémique

Tendance à la baisse des décès dus au Covid-19, diminution des hospitalisations liées au Covid-19 et des admissions dans les unités de soins intensifs dans un contexte de niveaux élevés d’immunité de la population contre le SARS-CoV-2, voilà les constats qui ont fait évoluer la position du Comité d’urgence sur le Covid au cours des derniers mois. Ainsi, les experts de l’OMS considèrent que le Covid n’est plus un événement inhabituel ou inattendu, même s’il continue de circuler largement dans le monde.

Pour autant, il rappelle que les incertitudes qui subsistent en raison de l’évolution potentielle du virus, mais il est enfin temps de passer à une gestion à long terme pour un problème sanitaire continu plutôt qu’en mode d’urgence.

Plan stratégique 2023-2025 de préparation et de réponse au Covid-19

Pour ce nouveau mode de gestion de « routine », l’OMS a préparé un plan pour les 3 années à venir afin de guider les pays à faire cette transition, axé sur 5 domaines : surveillance collaborative, protection communautaire, soins efficaces et modulables, accès aux contre-mesures et la coordination en cas d’urgence,

Selon l’OMS, on sait désormais sur la base de données probantes que les risques du Covid-19 pour la santé humaine se sont réduits, principalement en raison de l’immunité élevée de la population vis–vis de l’infection, à la vaccination ou bien aux deux, de la virulence constante des sous-lignées Omicron actuellement en circulation par rapport aux sous-lignées Omicron précédemment en circulation, et de l’amélioration de la prise en charge des malades. Par conséquent, une baisse mondiale significative du nombre hebdomadaire de décès, d’hospitalisations et d’admissions en unité de soins intensifs liés au Covid-19 depuis le début de la pandémie a eu lieu. Bien que le virus continue d’évoluer, les variants en circulation actuellement présentent pas de gravité accrue.

Intégration du Covid dans le système de surveillance et de réponse mondiale à la grippe

Ce processus a été entamé, et l’on voit ainsi se dessiner la façon dont le Covid va être géré désormais, notamment pour la mise à jours des vaccins, leur qualification et les tests de diagnostic, soit un mode de gestion épidémique saisonnier et/ou endémique.

Image d’en-tête : Le Dr Maria Van Kerkove, responsable technique de l’OMS pour le COVID-19, fait une présentation lors de la 15e réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (RSI) pour le COVID-19, qui s’est déroulée en ligne et dans le Centre d’opérations d’urgence au siège de l’OMS le 4 mai 2023. À sa droite, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Credit : WHO / Christopher Black

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 24 =