ActualitésBiotechBourseCriseCryptomonnaiesÉconomieÉtats-UnisFinanceFintechInternationalMarchés financiersRoyaume-UniTechnologie

La faillite éclair de la banque SVB (Silicon Valley Bank) plonge la bourse dans la tourmente

Cette banque américaine spécialisée dans le financement des start-up, considérée comme solide, est tombée en 48h, plonge les marchés financiers et le secteur technologique dans la crainte

Inattendu, cet événement représente la plus grosse faillite bancaire aux États-Unis depuis la crise financière de 2008 avec la chute de banque Lehman Brothers. Établie en 1983, au fil du temps elle est devenue la 16e banque en termes d’actifs détenus avec plus de 200 milliards de dollars de placements et 175 milliards de fonds en dépôt. SVB était ainsi très fière d’avoir comme clients selon elle pas loin de la moitié des entreprises de technologie et de sciences du vivant financées aux États-Unis.

Hausse des taux d’intérêt comme déclencheur

SVB a vendu ses obligations d’État américaine, à perte du fait de la hausse des taux d’intérêt. Jeudi 9 mars, elle a dû annoncer son besoin de lever du capital pour combler le déficit causé par la vente des actifs. Un vent de panique s’est emparé des clients de la banque qui se sont précipités en masse pour retirer leurs propres actifs. Le lendemain, l’affaire de SVB était faite, la banque ne pouvant faire face à ce « bank run« . La mise en liquidation de l’établissement va permettre aux investisseurs de récupérer au maximum 250 000 dollars, plafond maximal défini par la loi sur les marchés financiers, et cela va dépendre de ce qui va être effectivement récupéré sur …. 166 milliards de dollars d’investissements dans SVB disparus dans la nature !

Ces déposants sont dans la tourmente, en voici un qui a tout misé sur SVB, tant professionnellement qui personnellement, qui raconte de façon « intime » sur Twitter comment la vague a déferlé :

Les marchés boursiers ont été directement impactés et c’était palpable dès la clôture des bourses américaines et internationales dès jeudi soir.

Incertitudes sur le secteur technologique et sur le marché boursier mondial

Le risque de crise boursière générale existe, selon l’avis des experts. On sait par expérience que de tels événements, s’ils semblent au départ localisés sur des territoires ou des secteurs, peuvent rapidement mettre le feu au poudre et générer des réactions en chaîne dans le monde de la finance et de la gestion d’actifs, sans compter la psychologie des investisseurs professionnels ou particuliers, sur base de psychologie de groupe.

On pourrait ainsi imaginer de nouveaux « bank run » justifiés ou non (crainte des investisseurs), impliquant d’autres banques, et en particulier celles qui sont très spécialisés : ici évidemment l’œil est rivé sur les banques de financement de start-up comme SVB, mais aussi par ricochet celles finançant les nouvelles technologies d’une façon générale, dont les cryptomonnaies.

Annonce gouvernementale attendue au Royaume-Uni en lien avec SVB UK

Selon les révélation du Financial Times ce jour, « le chancelier britannique prépare une intervention spectaculaire pour fournir une bouée de sauvetage à des dizaines d’entreprises technologiques la semaine prochaine« , dans un effort pour limiter les effents de l’effondrement de la Silicon Valley Bank.

Jeremy Hunt a déclaré qu’il existait « un risque sérieux » . SVB UK a 3 300 clients britanniques.

Janet Yellen, la secrétaire du Trésor aux États-Unis a pour sa part déclaré qu’elle travaillait ce week-end a trouver des solutions pour éviter de graves conséquences de la disparition de la Silicon Valley Bank, en somme, empêcher un effet domino.

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 3 =