Plainte Didier Raoult vs Karine Lacombe : les porteurs de la parole scientifique toujours ciblés

Plainte Didier Raoult vs Karine Lacombe : les porteurs de la parole scientifique toujours ciblés

12 septembre 2022 1 Par La Rédaction

Vendredi dernier, après  le recours en justice du gouvernement contre Didier Raoult, une personnalité emblématique parmi ceux qui portent la parole scientifique, la professeure Karine Lacombe, qu’on a tenté de bâillonner inlassablement depuis plus de 2 ans par des menaces, des insultes, du harcèlement, est traînée en justice pour …. diffamation. 

Le Dr Lacombe est la première lanceuse d’alerte sur les dérives méthodologiques et éthiques dans les grands médias TV mainstream. Le 23 mars 2020, elle est intervenue à deux reprises sur France 2 au journal de 13h, puis en soirée sur Canal + chez Yann Barthès pour mettre en garde sur ce qui se passait à l’IHU Marseille du Pr Raoult concernant l’hydroxychloroquine dans la Covid.

Dès lors, elle a été l’objet d’expéditions punitives et de tornades de haine sur les réseaux sociaux jusqu’à des violences physiques et des menaces de mort.

L’action continue

Cette action en diffamation dont nous vous livrons le résumé par Ouest-France est donc un comble.

La réaction de Karine Lacombe sur les réseaux sociaux, qui évoque Eric Chabrière, un bras armé de Raoult sur les réseaux sociaux pour entretenir le déversement de haine et le harcèlement des cibles de l’IHU Marseille.

Un comble aussi le fait que les ministres de la Santé et de la Recherche aient considéré comme caduque notre demande portée au Sénat et signée par plus de 5 000 citoyens, scientifiques, médias pour faire cesser les actions visant à bâillonner les porteurs de science pour mieux diffuser la malscience.

Rien de caduque, et l’action de CitIzen4Science continue.

Nous vous invitons à signer et faire circuler la pétition qui permet d’un clic d’interpeller le gouvernement sur des agissements sans fin contre la science et les scientifiques.

#StandWithScience, contre l’obscurantisme

avec plus de 5 000 signataires citoyens, scientifiques, médias du monde entier : actuellement France pour les 2/3, et principalement États-Unis, Royaume-Uni, Brésil, Australie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suisse,

Image d’en-tête : capture vidéo de la seconde intervention de Karine Lacombe sur Canal + le 23 mars 2022

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante