On dit que les douches froides sont bonnes pour la santé – voici ce que révèlent les faits

On dit que les douches froides sont bonnes pour la santé – voici ce que révèlent les faits

3 mars 2022 0 Par La Rédaction

Par Lindsay Bottoms, Reader in Exercise and Health Physiology, University of Hertfordshire, Royaume-Uni

Une douche froide le matin est une façon plutôt désagréable de commencer la journée. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont été tentés d’adopter cette habitude, car l’immersion dans l’eau froide présente de nombreux avantages supposés pour la santé, tant physique que mentale.

Les douches froides ont été administrées pour la première fois pour des raisons de santé au début du XIXe siècle, lorsque des médecins les ont conçues pour être utilisées sur des pensionnaires d’asile et des détenus de prison afin de « refroidir les cerveaux chauds et enflammés, et d’inspirer la peur pour dompter les volontés impétueuses ».

Au milieu du XIXe siècle, les Victoriens se sont rendu compte que la douche avait d’autres usages, à savoir se laver – et qu’il valait mieux que l’eau soit chaude. Ainsi, la douche est passée d’un dispositif utilisé pour infliger des désagréments pendant une heure et demie à un dispositifl très agréable qui dure environ cinq minutes.

Pourtant, l’habitude de prendre une douche froide pour des raisons de santé n’a jamais vraiment disparu et semble même connaître une résurgence. Surtout chez les magnats de la Silicon Valley.

Mais que montrent les données ?

Une vaste étude menée aux Pays-Bas a révélé que les personnes qui prenaient une douche froide étaient moins susceptibles que celles qui prenaient une douche chaude de s’absenter du travail pour cause de maladie.

Un groupe de plus de 3 000 personnes a été divisé en quatre groupes et il leur a été demandé de prendre une douche chaude tous les jours. Mais un groupe a été invité à la terminer par 30 secondes d’eau froide, un autre par 60 secondes d’eau froide, un autre encore par 90 secondes d’eau froide. Le groupe témoin pouvait simplement profiter d’une douche chaude. Les participants ont été invités à suivre ce protocole pendant un mois. (Bien que 64 % d’entre eux aient continué le régime à l’eau froide parce qu’ils l’aimaient beaucoup).

Après une période de suivi de trois mois, les chercheurs ont constaté que les groupes qui avaient terminé leur douche à l’eau froide avaient enregistré une réduction de 29 % des congés de maladie déclarés au travail. Il est intéressant de noter que la durée de l’eau froide n’a pas eu d’incidence sur l’absence pour maladie.

La raison pour laquelle un jet d’eau froide peut empêcher les gens de tomber malades n’est pas claire, mais certaines recherches suggèrent que cela pourrait avoir un rapport avec le renforcement du système immunitaire. Une étude menée en République tchèque a montré que lorsque des « jeunes hommes athlétiques » étaient immergés dans de l’eau froide trois fois par semaine pendant six semaines, leur système immunitaire s’en trouvait légèrement renforcé. Toutefois, des études plus nombreuses et de plus grande envergure sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

L’eau froide semble également activer le système nerveux sympathique, la partie du système nerveux qui régit la réponse « combat-fuite » (une réaction physiologique automatique à un événement perçu comme dangereux, stressant ou effrayant). Lorsque ce système est activé, par exemple pendant une douche froide, on observe une augmentation de l’hormone noradrénaline. C’est ce qui est probablement à l’origine de l’augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle observée lorsque des personnes sont immergées dans de l’eau froide, et qui est lié aux améliorations de santé suggérées.

La réponse combat-fuite (ou « fight or flight ») expliquée

Il a également été démontré que l’immersion en eau froide améliore la circulation. Lorsqu’on est exposé à l’eau froide, le flux sanguin vers la peau diminue. Lorsque l’eau froide s’arrête, le corps doit se réchauffer, ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin à la surface de la peau. Certains scientifiques pensent que cela pourrait améliorer la circulation. Une étude portant sur l’immersion dans l’eau froide après un exercice physique a révélé qu’après quatre semaines, le flux sanguin vers et depuis les muscles s’était amélioré.

Il existe également des preuves qu’une douche froide peut vous aider à perdre du poids. Une étude a révélé que l’immersion en eau froide à 14℃ augmentait le métabolisme de 350 %. Le métabolisme est le processus par lequel l’organisme convertit ce que l’on mange et boit en énergie, donc un métabolisme plus élevé équivaut grosso modo à plus d’énergie brûlée.

Outre les avantages physiques, les douches froides pourraient également avoir des effets bénéfiques sur la santé mentale. Il existe une école de pensée selon laquelle l’immersion dans l’eau froide augmente la vigilance mentale en raison de la stimulation de la réaction de lutte ou de fuite mentionnée précédemment. Chez les personnes âgées, il a été démontré que l’eau froide appliquée sur le visage et le cou améliore les fonctions cérébrales.

Une douche froide peut également contribuer à soulager les symptômes de la dépression. Un mécanisme d’action suggéré est que, en raison de la forte densité de récepteurs de froid dans la peau, une douche froide envoie une quantité excessive d’impulsions électriques des terminaisons nerveuses périphériques au cerveau, ce qui peut avoir un effet antidépresseur.

Il existe de nombreuses preuves que l’immersion dans l’eau froide ou la douche froide est bonne pour la santé – même si les raisons en sont encore un peu floues. Mais avant d’ouvrir le robinet d’eau froide à la fin de votre douche, sachez que la douche froide comporte certains risques. Parce qu’un jet soudain d’eau froide constitue un choc pour l’organisme, elle peut être dangereuse pour les personnes atteintes de maladies cardiaques et pourrait provoquer un infarctus ou des arythmies.

Traduit par la Rédaction de Science infuse, article original paru dans The Conversation

Science infuse est le média d’information en ligne de Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso