La photo virale ou polémique

par La Griffe

Quand j’ai retweeté cette photo publiée par tienne Klein, le goût du vrai, je ne m’attendais pas à ce qui allait suivre…
les mystères de Twitter.

Moi qui espérait avoir découvert le sauveur de livres, à une épo
que où se référencer au film « La
voleuse de livres »représente un symbole fort… (Quel film)

Une photo prise le 23 avril, journée mondiale du livre et du droit d’auteur, quelle dimension !

Emilio Morenatti , lauréat du Pullitzer du photojournalisme en 2021 a frappé fort.


Le 23 avril, journée de la St Jordi, qui se célèbre particulièrement en Espagne dans les librairies
indépendantes.

Puis apparaît le tweet de Richard Engel publié le 7 mars qui nous fait comprendre qu’il s’agirait d’un checkpoint
Installé à Kyiv monté avec des pneus et des ouvrages de l’époque soviétique.

Cette photo avait été prise par une journaliste Biélorusse, Hanna Ljubakova augmentant encore la portée de
l’image.
Je vous laisse juger.
Brûler des livres, l’arme absolue de la culture ?
Ce pompier reste pour moi un sauveur de la culture et ce geste est magnifique.
Sullitzer ou wokisme russe ?

Bonne lecture

La Griffe

Un pompier ukrainien sauvant des livres, la photo virale

Science infuse est un service de presse en ligne agréé (n° 0324 x 94873) piloté par Citizen4Science, association à but non lucratif d’information et de médiation scientifique doté d’une Rédaction avec journalistes professionnels. Nous défendons farouchement notre indépendance. Nous existons grâce à vous, lecteurs. Pour nous soutenir, faites un don ponctuel ou mensuel.

Propulsé par HelloAsso

ou via J’aime l’Info, partenaire de la presse en ligne indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 − 26 =